L'actu du moment
US Annecy – US Rhône XV    72 – 0

Pour Annecy : 12 essais KUTARASHVILI (9e) GEANTET (12e, 69e, 71e) BOGDANOFF (20e) GIDEL (25e, 36e, 48e, 60e SUDAN (40e) AVETTAND (43e) COCHET (55e) – 6 transformations NINET (12e, 20e, 40e, 48e, 55e, 71e).
Composition : SUDAN – GIDEL, MONTVIGNIER, GEANTET, VIGNE – NINET (o) CUZZIT (m) – BAURES, PERRUISSET, BOGDANOFF – RUYS, DECARRE – LEBERT, AVETTAND, KUTARASHVILI. Remp : SYLVESTRE, VASSEUR, CABARET, COCHET, GOLLAZ, FORGES, BRUNIER

Composition : REINIER – CASTEL PASCUAL, SOARES, HERITIER, MANILLE – MOURRON J (o) MOURRON A (m) – HERAUD, NOHARET, BARD – COMBEDIMANCHE, CHABANEL – JOLY, ARMAND M, ARMAND A. Remp : LEYDIER, AGOSTI, LEON, MERNIZ, GUILHOT, DEVISE.

Une pluie d’essais

Caprices météorologiques obligent, l’US Annecy entamait cet après-midi un marathon de 5 rencontres consécutives lui permettant de mettre à jour son calendrier, qui devrait, sauf catastrophe, déboucher sur une qualification pour les phases finales à l’une des 2 premières places de la poule. En ce dimanche pluvieux et gris, c’est le Rhône XV qui rendait visite aux troupes de David BUTTAY, Gia KUTARASHVILI et Jean-Michel BRAND, un adversaire à prendre au sérieux puisque tombeur, la semaine dernière, de St Marcel Isle d’Abeau, l’actuel leader de la poule, performance que peu d’équipes sont parvenues à signer cette saison. Grâce à ce méritoire succès, les drômois ont affirmé un peu plus leurs ambitions de qualifications, récompensant une équipe aussi combative que joueuse qui s’était avérée coriace et accrocheuse lors du match aller remporté par Annecy au terme d’un rude combat. Dans ce contexte, pour ces valeureux drômois, ramener un point de bonus défensif de leur expédition sur les bords du lac, constituait une bonne performance que les conditions climatiques du jour rendaient plus que crédibles même si les annéciens ont démontré, lors de leur dernier voyage victorieux à la Bièvre, qu’ils n’étaient pas restés les bras croisés durant leur trêve prolongée.
Si les annéciens ont donné des signes rassurants en Isère en témoignant d’une belle forme physique, ils ont également prouvé qu’ils n’avaient rien perdu de leur appétit offensif. C’est donc avec une confiance raisonnée qu’ils abordaient cette rencontre avec un effectif amputé de quelques éléments cadres que sont REGHIS, CHARVAT, DONZE ou BETTAYEB, mais renforcé par la première apparition de CABARET et le retour de VIGNE dans un groupe mêlant jeunesse et expérience.

Quand les dieux du rugby vous servent un terrain gras, une pluie froide, un ballon glissant et le souvenir d’un pack rhôniste difficile à manier, il était recommandé de prendre dès que possible les commandes au tableau d’affichage afin de saper rapidement toute forme de résistance. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que nos petits « bleus et blancs » n’ont pas fait les choses à moitié en faisant vivre un véritable calvaire à leur hôte du jour. Déjà que les drômois se présentaient avec un effectif passablement diminué par les blessures, voilà qu’ils perdaient d’entrée de jeu leur solide 2ème ligne CHABANEL, signe avant coureur d’une rencontre au cours de laquelle rien ne leur sourira. Car ils auront le malheur de tomber sur un XV annécien affamé de ballons, désireux de renouer avec ce jeu ambitieux et collectif qui lui colle à la peau, le tout servi par un gaz terrible lui permettant de dévorer les grands espaces avec gourmandise. Grâce à une conquête en touche performante, une mêlée solide, une puissance physique bien supérieure, une meilleure aptitude à se déplacer, une volonté de tendre vers un jeu de passe mettant en valeur les vertus offensives de tout un collectif et pas seulement de quelques individualités, Annecy va littéralement étouffer cette équipe du Rhône XV dépassée par le rythme de la rencontre, la force de percussion des hauts savoyards. En proposant systématiquement de nombreux soutiens, de multiples solutions de passes au porteur du ballon, en alternant courses rentrantes et débordements, Annecy va proposer un jeu fluide, fait de continuité, d’alternance le tout avec un minimum de faute de mains en dépit d’un ballon pourtant aussi glissant qu’une savonnette. Le spectacle fut donc au rendez-vous et finalement, le public venu garnir les travées du Stade des Fins aura la joie d’assister à une rencontre plaisante, assortie de 12 réalisations démontrant toutes les facettes du jeu développé par les locaux. Les premiers à rentrer en action furent, bien entendu, les avants annéciens, bien soutenus par un jeu au pied d’occupation efficace, qui vont se charger des premiers assauts en vue de déflorer le tableau d’affichage. Avec les premières charges dans le grand champ, puis des ballons portés de la meilleure veine, le pack annécien va dégager une cohésion, une force collective qui donnera naissance aux 3 premiers essais des locaux. Une pénaltouche aux 5m adverses, menée tambour battant portera KUTARASHVILI jusque dans l’en-but drômois (5 – 0  à la 9ème), la seconde pénaltouche de l’après-midi déblaiera le terrain pour une percussion victorieuse de GEANTET (12 – 0 à la 12ème), puis une série de pénétrations dans l’axe profond et de percussions permettra à GEANTET de lancer BOGDANOFF à hauteur en bout de ligne pour une ultime charge qui déchirera pour de bon une défense visiteuse aux abois (19 – 0 à la 20ème). Avec le bonus offensif assuré de bonne heure, Annecy avaient désormais les coudées franches pour prendre un peu plus de risques en étirant un rideau défensif adverse qui se consommait déjà énormément sur les phases de combat. Grâce à l’agilité et les cannes de feu des ¾ annéciens, le score allait prendre une ampleur rédhibitoire pour des rhônistes résignés et condamnés à lutter avec leurs moyens du jour.
Ainsi un coup de pied contré de MOURRON J permettra à GEANTET de lancer GIDEL en solo vers l’en-but adverse (24 – 0 à la 25ème) puis le même GIDEL grillera toute la défense drômoise pour aller aplatir dans l’en-but un long coup de pied rasant botté par SUDAN (29 – 0 à la 36ème) enfin SUDAN viendra relayer victorieusement une percée de CUZZIT initiée au ras d’un regroupement (36 – 0 à la 40ème) témoignant du bazar mis par des attaquants locaux pleins de jus et d’envie.

Bien sûr, à la pause, l’issue du match ne faisait plus mystère, le bonus offensif étant même largement sécurisé. L’occasion était du coup rêvée pour le staff annécien de procéder à des roulements permettant de donner un temps de jeu conséquent à tout le monde et de ménager certains organismes en vue des joutes futures. Et si une certaine désorganisation des locaux était espérée dans le camp rhôniste afin que cesse la sarabande offensive des troupes de Capitaine CUZZIT, et bien ils en furent pour leur frais.

Le sang frais insufflé ne désorganisa pas le bel ordonnancement local, les locaux démontrant toujours la même volonté de produire du jeu, la même implication dans la conservation de la balle, dans le combat, dans le labeur défensif, ne tombant jamais dans un rugby débraillé, dans la facilité des initiatives individuelles au détriment de la démarche collective, ne prenant pas le Rhône XV par-dessus la jambe. Malgré la pluie qui continuait à s’abattre, Annecy garda son cap en privilégiant toujours la recherche d’un partenaire lancé et la continuité de son jeu qui provoquait de nombreuses avaries dans la coque du navire rhôniste qui ressemblait de plus en plus au radeau de la méduse, dérivant malgré le cœur mis à l’ouvrage pour stopper les offensives locales.
Au cours de ce second acte, 6 nouvelles réalisations viendront compléter la guirlande d’essais locale. AVETTAND tout d’abord, ira à dame au cœur d’un groupé pénétrant conquérant (43ème). Puis une attaque en première main depuis les 22m locaux verra VIGNE botter un coup de pied de recentrage qui fera le bonheur d’un GIDEL intenable au terme d’une offensive de 80 mètres (48ème). Quelques minutes plus tard, une relance initiée par FORGES et NINET, puis relayée par MONTVIGNIER et KUTARASHVILI, permettra au duo PERRUISSET-COCHET d’envoyer ce dernier conclure magnifiquement une relance amorcée depuis les 22m locaux (55ème). 5 minutes plus tard, une attaque classique grand côté après mêlée aux 5m adverses verra GIDEL s’intercaler avec bonheur pour signer un quadruplé (60ème). Au rayon opportunisme, un ballon échappé par J MOURRON sera immédiatement envoyé au large pour le bonheur de SYLVESTRE qui servira GEANTET au bout de ligne, ce dernier finissant le boulot en pointant en coin gauche (69ème). Enfin un ballon arraché par COCHET des bras drômois, permettra à ce dernier de lancer une offensive sur laquelle NINET servira à hauteur GEANTET pour une course rectiligne de 40m entre les perches adverses, concluant ainsi en beauté le festival offensif d’un XV très entreprenant et qui a conjugué le mot plaisir à tous les temps du rugby.

Annecy a livré une rencontre enthousiasmante, chaque essai étant le fruit d’actions collectives menées avec justesse, le tout servi par une explosivité détonnante dans les courses de tout ce petit monde. Les annéciens n’ont pas déroulé, ils ont travaillé leur jeu et leurs automatismes avec application et un sérieux qu’il convient de saluer. Attention toutefois à ne pas s’enflammer, les drômois étaient bien trop affaiblis en ce dimanche pour donner la réplique aux locaux (quasiment une équipe complète à l’infirmerie). Pourtant les rhônistes n’ont pas fermé le jeu, participant largement à cette plaisante rencontre, dans un parfait état d’esprit. C’est tout à leur honneur.

Place désormais à la seconde manche du derby en Savoie, face à Ugine- Albertville, qui connaît une saison bien délicate et se bat actuellement pour sauver sa place en Fédérale 3. Un derby des extrêmes que Annecy devra aborder dans le même état d’esprit afin de continuer à surfer sur une vague qui pourrait leur valoir de dépasser l’ASSMIDA en cas de succès face à un adversaire savoyard qui s’a pas encore abdiqué dans sa lutte pour la survie, en témoigne le nul accroché ce dimanche face à Tournon-Tain. Attention, le SOUA n’est pas mort !!

Texte de Stéphane Mugnier

Autres actualités
ENCORE UNE BIEN BELLE JOURNEE POUR NOS COULEURS:

U16:
Teulière A
USAM A 35 - 0 Givors
Teulière B
Givors 20 - 0 USAM B
Les photos de Didier Dumas... c'est  ICI

U18:
Balandrade
USAR 23 - 0 GUC
Les photos de Nathalie Deschamps... c'est  ICI

Seniors:
Fédérale 3
USAR 72 - 0 Rhône XV

Excellence 3B
USAR 59 - 0 Rhône XV
Boutique du club
 
Billeterie
Prochain match Fédérale 3
Prochain match le 08/03/2015
vs
SO Ugine AlbertvilleUS Annecy Rugby
 
Classement Fédérale 3
1.
AS St Marcel Isle d'Abeau
54 pts
2.
US Annecy Rugby
53 pts
3.
CS Annonay
50 pts
4.
US Rhône XV DA
38 pts
5.
US Bellegarde Coupy
36 pts
6.
Stade Olympique Voiron
32 pts
7.
AS Bièvre St Geoirs
29 pts
8.
FC Tournon Tain
23 pts
9.
RC Vallons de la Tour
16 pts
10.
SO Ugine Albertville
10 pts
 
Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter