Histoire de l'US Annecy Rugby

Arrivée du rugby à Annecy

Le rugby fit son apparition à Annecy en 1895. A cette époque un professeur du lycée Berthollet revint enthousiasmé d’un stage dans une université anglaise et créa l’Etoile Sportive du lycée Berthollet qui sera champion des Alpes scolaire notamment en 1913 et 1914.

Cette initiative fit boule de neige dans les quartiers d’Annecy où se formèrent plusieurs équipes, les Salomons, la Prairie, la Perrière et dès 1897 l’idée de fonder un club se fit jour. Officiellement l’Union Sportive Annécienne est née le 21 décembre 1898 par sa déclaration à la Préfecture de la Haute-Savoie. Les femmes n’y sont pas admises et l’on y pratiquera le football-rugby, l’athlétisme et l’escrime. Le club est inscrit à l’Union des Sociétés Françaises des sports athlétiques (USFSA), la FFR n’existant pas.
Le premier président est M. Armand TISSOT remplacé par M. Fernand LAEUFFER, directeur de la Manufacture de coton, dès la première élection de juin 1899.

A cette époque on joue sur le Champ-de-Mars (Pâquier) et aux Iles.

Début des championnats

En 1908, M. Alexis VAGNARD-SATRE vétérinaire, excellent demi de mêlée, va asseoir définitivement le rugby à Annecy par une propagande hardie et judicieuse et en s’attachant l’aide de collaborateurs dévoués et compétents. Le club est engagé en championnat des Alpes et remportera de nombreux titres de 2ème et 1ère série Alpines dans les années 20.

En 1927, le club connaît une scission avec la création d’un deuxième club, les Arlequins Annéciens qui évoluera pendant plusieurs années en 3ème série des Alpes. La crise couve au sein du club, les résultats sont catastrophiques et le public boude le stade de Novel.

En 1936, Le Président BOURGUIGNON et l’arrivée de plusieurs joueurs d’Oyonnax relancent le club et les résultats ne tardent pas à venir. En 1939, l’US Annecy est champion des Alpes de Promotion et après avoir éliminé Marseille, Annonay, Narbonne et Givors perd en Avignon la demi-finale du championnat de France contre Mazamet.

En 1945, est créée l’école de rugby d’Annecy par M. REBUT – directeur de l’Ecole du Quai Jules-Philippe. Dès les premières années celle-ci fera l’enthousiasme des jeunes et des parents et mettra à son actif beaucoup de victoires sur les terrains du sud-est.

En 1948, le club est de nouveau champion des Alpes Promotion en battant La Voulte en finale et grâce à des victoires sur Sorgues, Mâcon, Chagny, Givors et Montceau-les-Mines, accède à la finale du championnat de France perdue 11-10 contre Graulhet au stade du Pont des Jumeaux à Toulouse qui fait suite un match nul 11-11 après prolongations à Romans.

De 1948 à 1954, le club jouera en championnat Excellence contre des équipes à la bonne réputation comme le Stade Français, Lons-le-Saunier, Roanne, Bourgoin, Bourg, Aurillac, Chalon, Métro-Paris …C’est en Excellence A qu’à Chambéry, l’USA élimine le FC Grenoble 9-3 en 1/8ème de finale du championnat de France lors de la saison 49-50. C’est aussi pendant cette période que Fonfon BELLEVILLE va être sélectionné plusieurs fois en Equipe de France Junior contre les Anglais et les Gallois.

Puis le club redescend en 3ème division nationale jusqu’en 1959 où il remonte en 2ème division nationale grâce à une victoire sur Lons-le-Saunier 8-0 et une décision de la FFR de créer trois divisions de 56 clubs au lieu de 48.

En 1956, le club est exproprié du terrain du Vernet. Il en est de même en 1960 au stade Aimé Levet où l’huissier vient saisir la main-courante, les tribunes, les vestiaires et les poteaux !!! C’est une période de crise que les présidents PLACE puis DUC vont juguler grâce à leurs interventions efficaces auprès des instances locales.

La première division du bout des doigts

Le club va rester 20 saisons en 2ème division, et dans la période de l’entraîneur-joueur Alain GARUET, le club va gagner le Challenge Centre-Sud-Est en 1974 en battant Vienne en finale 26-18 (après prolongations) mais il va toujours buter pour l’accession en 1ère division. En effet, de 1972 à 1979, le club sera quatre fois premier de poule (pas de montée directe), deux fois second, une fois troisième et chaque saison les barrages de montée lui seront fatales, successivement contre Aire-sur-l’Adour, Villeneuve-sur-Lot, Châteaurenard, Orléans, Bédarrides, Vic-en-Bigorre, La Seyne et Foix….

La 1ère division est atteinte

C’est chose faite en 1980 sous la houlette de Jean ASTRUC –tout jeune entraîneur - qui amène son équipe au match de la montée à Narbonne contre Vic-Fezensac gagné 16-0. En quart de finale du championnat de France à Bourg, l’US Annecy perd contre Dijon 7-6 dans les arrêts de jeu. Mais enfin la montée en Groupe B est là. En juillet de cette même année la FFR organise son congrès à Annecy.

Le 2 mai 1982 au Creusot en ¼ de finale du championnat de France 1ère division Groupe B, l’US Annecy perd à 2 minutes de la fin contre la Racing Club de France 9-6 le match de la montée en Groupe A.

En 1984, il faut souligner la belle épopée des juniors Reichel d’Annecy qui terminent 1er de leur poule devant le FC Grenoble, puis éliminent tour à tour le SO Chambéry, le CA Périgueux pour perdre de peu en demi-finale contre Auch 9-6 à Béziers en lever de rideau du match Dax-Nice.

Redescente en D2

En 1985, c’est la descente en 2ème division mais le premier titre du club pour la réserve avec celui de Champion de France de Nationale B, titre acquis en battant en finale St-Jean-de-Luz par 16-3.

En 1987, le 1er mai les benjamins de l’école de rugby remportent à St Martin-d’Hères la finale nationale Sud-Est UFOLEP, exploit renouvelé à Grenoble en 1992.

En 1988, une belle génération de juniors nous fait rêver en devenant Champion de France Balandrade en battant La Seyne en demi-finale 12-11 et Garazi (St Jean-Pied-de-Port) en finale 16-4.

Cette même saison 1987-1988, la réserve annécienne fait un parcours exceptionnel, 1er de poule, elle bat successivement La Tour-du-Pin, Montmélian, La Seyne, Métro-Paris, l’Asptt-Paris, pour perdre en finale contre Mimizan 12-9, un match largement à la portée des réservistes annéciens ! Mais en 1991, la réserve annécienne remet ça et devient championne de France de Fédérale B, titre acquis au dépend de Pézenas.

En 1992, l’équipe junior Crabos termine 3ème de sa poule, bat le RC Strasbourg 19-4, puis le Racing Club de France 35-12 avant de s’incliner en 1/8ème de finale du championnat de France contre le futur champion de France, le SU Agen par 13-0.

Le 23 mai 1993 au Puy, l’US Annecy victorieuse de St Céré par 21-6 accède à nouveau à la 1ère division Groupe B2.

En 1994, grâce à son beau parcours en play-off, le club joue la phase finale de la Coupe B. Il bat successivement Albi, Oloron et en finale Mazamet par 12-9 et devient Champion de France B2. C’est le quatrième bouclier remporté par le club et l’on attend le 5ème !

En 1995, le club monte encore d’un cran en accédant au Groupe B1 grâce à une victoire sur le Creusot 21-9 mais chute 17-5 contre le PUC à Dijon pour la montée en Groupe A2.


A nouveau la D2

En 1997, c’est l’année de la redescente en 2ème division. Le 10 mai 1997, l’école de rugby organise pour les catégories minime-benjamin le tournoi international du Centenaire avec la participation du Stade Toulousain, de l’AS Montferrand, Bourgoin, Brive, Toulon, Bucarest, Genève, Vicenza…une belle manifestation qui a vu la victoire en minime d’Annecy sur Toulouse. Cette brillante équipe minime remporta cette année-là le tournoi de Brive et fut championne des Alpes et demi-finaliste du championnat de France battu par Bourgoin 5-3 après avoir éliminé notamment Annonay, Mâcon,Vienne, Beaurepaire,Valence, Grenoble, Tours et Dijon.

Un club centenaire

En 1998, Fête des 100 ans du club le 10 août avec un match de gala au parc des sports d’Annecy entre le CS Bourgoin et Leicester, victoire du CSBJ par 31-21.Une belle manifestation avec la participation de nombreux Internationaux Anglais et Français, de Miss France 1996, du Consul d’Angleterre et d’un nombreux public venu de toute la région.

Le club va rester quatre années en 2ème division avec des sauvetages in extremis comme le barrage de descente gagné contre Villeurbanne 20-13 en 1998 et le match couperet (celui qui perd descend) contre Montmélian gagné 23-19 en 1999.

Fédérale 3

En 2000-2001, une très mauvaise saison de Nationale 2 amène la descente en Fédérale 3. C’est en mai 2001 qu’un projet de rapprochement entre l’US Annecy et le FCS Rumilly fait débat. Le regroupement amènerait la disparition de l’équipe fanion d’Annecy au profit de celle Rumilly, ce que les membres du comité du club repoussent par vote lors de l’AG Extraordinaire du 10 mai.

Le club va rester quatre saisons en Fédérale 3 mais ses mauvais résultats en 2005 l’entraînent vers la descente en division régionale Honneur.

Après une première saison 2005-2006 en demi-teinte, celle de 2006-2007 sera celle du renouveau avec une première place au classement des clubs des Alpes, puis un match de montée gagné contre l’Entente Meximieux Plaine de l’Ain 15-3 et un brillant parcours jusqu’en demi-finale du championnat de France battu par Migennes à Dôle 15-14.

De nouveau en Fédérale 3, après une saison 2007-2008 où l’équipe termine à un bonne 6ème place au classement de sa poule, le club a retrouvé l’ambition de la Fédérale 2.

Fédérale 2

Lors de la saison 2008-2009, sous la houlette de Jean ASTRUC et Patrick BRAND, le club rejoint directement la Fédérale 2 en terminant 1er de la poule 3 avec 71 points, ex-aequo avec Saint-Savin Sportif, le cas d’égalité lui étant favorable en raison d’une double victoire, à l’aller comme au retour, sur ce concurrent direct. La suite du championnat de France amène l’équipe à battre Fontaine 25-19 en 32ème de finale et s’incliner en 16ème de finale contre Muret 19-13 à l’Isle sur la Sorgue. Mais l’essentiel est fait, la montée à l’échelon supérieur. Ainsi, après 8 saisons passées en Fédérale 3 et Honneur, le club retrouve sa place en Fédérale 2.

Il ne faut pas passer sous silence la très belle performance de l’équipe réserve entraînée par Thierry CORNU qui termine 2ème de sa poule, bat Moulins 36-24 en barrage, puis Saint -Marcellin 22-14 en 32ème, Muret 27-24 en 16ème, Givors 28-26 (après prolongations 21-21) en 8ème et s’incline sans démériter en quart de finale contre le futur finaliste du championnat de France Excellence B, Anthony, par 22-17. Pour cette saison 2008-2009 le club a reçu le trophée de l’offensive et du fair-play patronné par 51, Midi Olympique et Epsport. (2èmedu Comité des Alpes derrière le SO Chambéry).

Cette saison 2009-2010, dans la continuité, avec un nouvel entraîneur principal Romain AUGER, l’objectif est de qualifier l’équipe première pour la phase finale du championnat de France Fédérale 2, tout en stabilisant la structure sportive et en développant la gestion, l’organisation et la communication du club. Son potentiel joueurs, son potentiel école de rugby, de nouveaux dirigeants, de nouveaux cadres techniques, 430 licenciés et plus de 50 bénévoles sont les atouts actuels du club pour réussir. Enfin signalons l’agrandissement du chalet, siège social du club, qui fait partie des priorités actuelles pour une bonne phase de développement du club.

François Duret - octobre 2009


Extrait du livre «US ANNECY RUGBY De 1895 A NOS JOURS (2006) »
La vie d’un club de rugby des Alpes - François DURET aux Editions Lapeyronie.

31_25.jpg histoire01.jpg histoire02.jpg histoire03.jpg

U.S. Annecy - Club rugby Annecy - info@usannecy.frMentions légales |  Contact |  Boondooa Créations - Création de sites internet